Le bois face aux enjeux du développement durable

En France et dans la plupart des pays occidentaux, les pouvoirs publics ont intégré dans leurs politiques de développement la notion de développement durable qui exige un développement répondant aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. La filière n’échappe pas à ces considérations et on voit apparaître depuis quelques décennies des politiques de gestion durable des ressources forestières et des activités liées au bois.

Gestion durable des forêts

La gestion durable des forêts implique un système de gestion écologique; qui fixe des critères, indicateurs et objectifs sociaux et environnementaux, en plus des objectifs économiques à la gestion forestière. Elle est une nécessité pour le maintien des écosystèmes et de la biodiversité. Elle permet aussi une meilleure viabilité des ressources forestières, du bois, de la faune, de la flore tout en répondant aux besoins socioéconomiques de l’ensemble des acteurs du secteur. La forêt doit donc assurer à la fois un rôle environnemental et un rôle productif. Elle doit s’inscrire dans une vision à long terme pour garantir la pérennité des ressources et des approvisionnements en bois.

Promotion de l’usage du bois dans la construction et le chauffage

La notion de développement durable exige aussi l’utilisation de matériaux et sources d’énergie propres et qui ne sont pas nuisibles pour l’homme. Dans ces conditions, le bois s’avère être une solution prometteuse. En effet, c’est un combustible écologique et n’a pas d’impact sur l’effet de serre. C’est une source d’énergie renouvelable qui fait l’objet d’une campagne de promotion en France depuis ces dernières années. Aujourd’hui, plus de 5 millions de particuliers sont équipés d’un chauffage au bois et ce système est de plus en plus utilisé par les collectivités publiques (mairie, lycées, collèges…). Depuis 2009 et cadre de la loi 3 août 2009 de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle Environnement, le développement de l’usage du bois dans la construction figure aussi parmi les grands objectifs de l’Etat français. Et afin de donner plus de visibilité aux projets qui font l’effort d’utiliser de façon significative le bois, l’administration a mis en place des travaux en vue d’instaurer un label « Bâtiment biosourcé ».